Whisky
-20% Promo

Waterford Bannow Island edition 1.2

79,90 €

63,92 €

70 cl
50%
Whisky Single Malt
Irlande County Waterford

Waterford prône la notion de terroir dans la whisky. l'Utilisation de l’orge 100% irlandaise, reconnue comme la plus qualitative au monde, la nouvelle gamme Single Farm Origin est une série d’éditions limitées de whiskies naturels à la provenance ultra pointue qui révèlent le terroir irlandais ferme par ferme, lieu par lieu. Ils sont l’expression de la précision et de la rareté, dévoilant les arômes et saveurs de l’orge issue de fermes irlandaises de petite taille et variant à chaque récolte.Cette première édition de Ballykilcavan a été distillée à partir de l’orge cultivée par David Walsh-Kemmis dans le comté de Laois, à côté d’une ancienne région boisée, sur un des meilleurs terroirs pour la croissance de l’orge destinée au maltage. Elle a été distillée en 2016, embouteillée à 50%, sans colorants ni filtration à froid. Elle se distingue de la version 1.1 de par son utilisation plus intensive des fûts de vin doux naturel.

Livraison En stock Offerte à partir de 140 € en France Métropolitaine
Retrait gratuit en boutique

  • Paiement sécurisé
  • Emballage minutieux
  • Livraison rapide

  • Embouteillage Officiel
  • Mise en bouteille 2020
  • Nombre de Bouteilles 9000
  • Distillerie Waterford
  • County Waterford Région
  • Non Tourbé
  • Boîte Packaging
le point fort

Un Waterford fort contrasté

Connaisseur
  • Cuir
  • Végétal
  • Poivre
  • Chocolat
  • Fruits rouges
  • Caramel

Origine et fabrication Le père du Single Farm Origin

En 2012, 12 ans après l’avoir racheté, Mark Reynier revend Bruichladdich sur Islay, où il a entamé une dynamique visant à intégrer le terroir dans la fabrication du whisky. Mais c'est en Irlande qu’il vient parachever cette démarche. Sur cette nouvelle terre promise, il vient poursuivre sa quête de mise en valeur de l’orge dans l’ancienne brasserie Guiness dans le comté de Waterford sur la côte sud-est de l’Irlande à l’embouchure du Suir.

C’est toutefois en contrepoint avec la tradition Irlandaise que Waterford va s’établir. Il n’y aura ici nul single pot still, triple distillation et pas de whiskey mais bien du whisky !

Pour faire ressortir le ‘Teireoir’, Reynier et son équipe associent des agriculteurs au projet. Leur objectif est de les guider dans leurs cultures afin d’accéder à diverses variétés d’orge. En sus, l’utilisation de sols variés, l’accompagnement dans le passage au bio ou encore la biodynamie, vont permettre d’explorer la notion de terroir.

Dans les anciens locaux de la brasserie, fabriqués en 2004, Waterford bénéficie d’une infrastructure dernier-cri, ainsi que des cuves de brassage quasi neuves restées sur place. Afin de conserver au maximum les arômes des grains, l’empâtage se fait durant plus de six heures et plusieurs étapes successives. La fermentation a lieu dans seulement 4 des 26 washbacks légués par l’ancien propriétaire pendant 90 à 100 heures.

C’est enfin dans deux alambics rachetés à la distillerie d’Inverleven que Waterford vient magnifier le travail précédemment réalisé par leurs partenaires agriculteurs. Le distillat est ensuite enfûté sans réduction dans des fûts de bourbon rigoureusement sélectionnés auxquels s’ajoutent environ 20 % de chêne vierge américain, 15 % de jeunes fûts de vins en chêne français et 15 % de sherry, de portos, de madère ou d’autres vins doux naturels.

Enfin, le whisky produit est embouteillé dans leurs désormais célèbres bouteilles bleues caractéristiques, sur lesquelles viennent s’apposer de sobres étiquettes dont la mention principale n’est autre que la ferme d’où est issue l’orge distillée !

Année de fondation
2012
Capacité de production
1 000 000
Nombre d'alambics
2
Fun fact
La distillerie envisage de tripler sa capacité de production dans les années à venir, et ainsi exploiter une partie des 22 washbacks non utilisés.
Waterford Bannow Island edition 1.2
79,90 € 63,92 €
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. La vente d'alcool est interdite aux mineurs.