Gin

Spiritueux aux milles facettes, le gin regorge sans cesse de nouvelles pépites et de saveurs originales à découvrir ! Il nous arrive souvent de présenter le gin ainsi : "S'il est relativement facile de faire du gin, il est compliqué d'en faire du bon !"
Il prend ses racines chez son ancêtre le genièvre (ou genever), une eau de vie aromatisée, comme son nom le suggère, aux baies de genièvres. Si de nombreuses catégories de gin existent (Old Tom, Plymouth, Sloe gin, gin vieilli, ou encore la catégorie reine : le London Dry Gin), elle doivent toutes respecter trois règles : être élaborées à partir d'un alcool neutre d'origine agricole, titrer à 37,5% minimum et l'on doit pouvoir retrouver une dominante gustative de baie de genièvre. Il existe ainsi des gins élaborés aux quatre coins du monde ! Prêt pour le voyage ?

65 résultats

Filtrer

Comment choisir son gin ?

Cela peut paraître évident, mais il est toujours important de le rappeler : Selon vos goûts ! Et pour vous y retrouver plus facilement parmi tous ceux qui existent, laissez nous vous guider un peu plus… S’ils ont tous une base de baie de genièvre, la plupart des gins s’articulent autour de quatre grandes familles aromatiques :  l’épicé, l’herbacé, le floral, et les agrumes. Souvent, un gin va tendre de façon plus ou moins prononcée vers une ou deux de ces familles. Toutefois, certains d’entre eux sont particulièrement complexes et peuvent regrouper toutes ces saveurs à la fois ! Mais ce n’est pas tout, la théorique simplicité d’élaboration du gin permet à de nombreux distillateurs d’expérimenter bien d’étonnantes choses ! Parmi celles-ci vous trouverez des gins avec des notes iodées, salines, fumées, fruitées, pouvant être infusés ou distillés avec des algues, des huiles essentielles de fleurs et de plantes, du chou, des champignons ou encore du lichen ! Enfin, la plupart des gins que nous avons sélectionnés sont secs, ce sont des dry gins, si toutefois vous préférez quelque chose de plus sucré, n’hésitez pas à vous diriger vers un Old Tom.

Quelle est la bonne façon de déguster un gin ?

Vous savez, je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise façon de déguster son gin. Si je devais résumer cela avec vous aujourd’hui, je dirais que c’est encore une question de préférences personnelles. En effet, la plupart des gins sont élaborés pour être simplement dégustés en Gin Tonic. Bien que, “simplement”, ne soit peut être pas le terme adéquat : chaque gin aura un ou plusieurs Tonics de prédilection. Si un tonic “classique” n’est jamais un mauvais choix, puisqu’il conservera la palette aromatique du gin qu’il accompagne, il peut être intéressant d’utiliser un Tonic méditerranéen pour apporter plus de fraîcheur ou un Tonic à la fleur de sureau pour arrondir un gin qui vous paraîtrait trop sec.  Nous vous conseillons tout de même de toujours goûter un gin que vous ne connaissez pas pur, cela vous permettra de mieux cerner sa palette aromatique, et donc, de mieux savoir comment le sublimer. Ainsi, si beaucoup de gins se magnifient allongés d’un Tonic et de beaucoup de glaçons, certains peuvent être accompagnés d’une garniture (une tranche de concombre ou de citron par exemple). D’autres s’allieront parfaitement à différents ingrédients pour réaliser de sublimes cocktails au grès de vos envies ! Enfin, nous avons, parmi notre sélection, des gins tellement bien élaborés à la base, qu’ils sont absolument délicieux purs !

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. La vente d'alcool est interdite aux mineurs.