Whisky Japonais

Le Whisky Japonais à le vent en poupe depuis une dizaine d'années maintenant. Pourtant, le Japon produit du Whisky depuis quasiment un siècle. Tout a commencé avec Masataka Taketsuru, fils d'un producteur de saké qui apprend l'art de l'assemblage en Écosse en 1918. En 1923, il va s'associer à Shinjiro Torii pour fonder la première distillerie de Single Malt japonais : Yamazaki. Après quelques années de collaboration, Masataka Taketsuru prend ses distances en 1934 et fonde sa propre distillerie : Yoichi. Aujourd'hui, ces deux distilleries japonaises appartiennent aux groupes les plus emblématiques de cette industrie : Suntory pour Yamazaki et Nikka pour Yoichi. La particularité du whisky japonais est son équilibre souvent parfait. L'art de l'assemblage est complètement maitrisé. Que ça soit pour les Single Malt comme pour les Blend ou les blended malt, les résultat est souvent un whisky élégant, aux arômes délicats, aux notes de céréales et de fleux et souvent, une pointe de fruits blancs. Nous vous proposons une large de gamme de whiskies du pays du soleil levant, de l'entrée de gamme facile d'accès à la bouteille rare et collector la plus prestigieuse !

28 résultats

Le whisky japonais est-il le meilleur du monde ?

On nous pose souvent cette question. Une chose est certaine : le whisky japonais est très qualitatif. La notion de “meilleur du monde” est trop subjective pour que nous lancions une telle affirmation. Néanmoins, plusieurs whiskies japonais ont remporté des concours internationaux, notamment pour Yamazaki et Hakushu pour les single Malt, et le Nikka Taketsuru 17 ans pour les Blended Malt. En dehors des concours internationaux, certaines valeurs sûres sont plébiscitées par les amateurs, notamment Nikka from the barrel ou encore Hibiki Japanese Harmony. Ces deux whiskies sont de réels ambassadeurs de la patte japonaise.

Comment choisir son whisky japonais ?

Cela dépend de plusieurs critères : vos goûts, vos attentes et votre budget. Si vous souhaitez découvrir la typicité du whisky japonais sans vous ruiner, vous pouvez sans risque vous diriger vers un Hatozaki Blended ou un Yamazakura, qui vous raviront par leurs notes fraiches de fruits et de fleurs. Pour monter légèrement en gamme et découvrir un whisky 100% japonais, le Nikka Takestsuru Pure Malt sera un très bon choix. Il est issu d’un assemblage des deux distilleries emblématiques de Nikka : Yoichi et Miyagikyo. Enfin, si vous souhaitez opter pour une bouteille de whisky japonais plus moderne, vous pouvez lorgner du côté de chez Ichiro’s Malt, Mars ou Akkeshi, des distilleries jeunes mais très prometteuses.

En quoi le whisky japonais est-il différent du whisky écossais ?

Dans la fabrication, le whisky japonais n’est pas si différent du whisky écossais. Certains fûts propres au japon, comme ceux en Mizunara (Chêne japonais) ou certains fûts de vins peuvent donner un caractère particulier au whisky nippon. Les céréales et le malt utilisés sont aussi les mêmes qu’en Écosse. D’ailleurs, certains whisky japonais comme Yamazakura ou Nikka Days, entre autres, sont composé en partie de whiskies distillés… en Écosse ! Mais dans ce cas, en quoi sont-ils japonais me demanderez-vous ? Et bien on pourrait dire que le whisky japonais définit plus un style qu’un lieu de fabrication. Les whisky japonais sont élégants, souvent légers, rarement tourbés (à quelques exceptions) et parfaitement équilibré. Ce ne sont pas des whiskies exubérants comme on en trouverait en Écosse ou, plus proche, à Taïwan.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. La vente d'alcool est interdite aux mineurs.