Cotswolds

Cotswolds a été créée en 2014 par Daniel Szor avec l'aide d'Harry Cockburn et du docteur Jim Swan. Tout ce qui est fait à la distillerie, du whisky single malt, aux gins et aux liqueurs est local. Cotswolds est située dans la région du même nom, au sud-ouest de l'Angleterre. Son idée fondatrice était de créer des spiritueux d'exception, le tout uniquement en petits lots (small batch). Le nombre de bouteilles est alors spécifié sur l'étiquette. Outre l'amour de leur travail, Cotswolds ne lésine pas sur les efforts, comme la quantité de botaniques pour leur gin, afin d'obtenir des arômes nets. Si on connaissait le savoir-faire du gin anglais, on découvre avec Cotswolds l'excellence du whisky anglais.

En 2014, le monde des spiritueux anglais découvre Cotswolds qui vient d’ouvrir ses portes sous l’égide de Daniel Szor. Ce new-yorkais installé en Angleterre découvre alors la région rurale des Cotswolds et sa foisonnante nature, qui a notamment inspirée J.R.R Tolkien pour son oeuvre “Le Seigneur des Anneaux”. Portée par les paysages des Cotswolds, la fabrication des spiritueux de la distillerie est en phase avec les paysages bucoliques de la région. Des fonds sont d’ailleurs levés pour “Caring for the Cotswolds” qui aide à la préservation de la région.

La production de whisky est au cœur de tout ce qui est fait à la distillerie et le premier single malt verra le jour en octobre 2017. L’orge utilisée est uniquement issue des Cotswolds, puis envoyée à la malterie de Warminster, la plus ancienne en activité de Grande Bretagne. L’orge maltée est ensuite envoyée à la distillerie pour y être transformée en précieux liquide. Une attention exceptionnelle est apportée aux détails dans la distillation lorsque celui-ci se transforme dans les deux alambics Forsyths. Enfin, l’utilisation de fûts soigneusement sélectionnés pour le vieillissement permettent d’obtenir des distillats riches et équilibrés. Contrairement aux pratiques courantes dans le monde du whisky, aucun finish n’est appliqué lors du vieillissement et tous les embouteillages sont issus de fûts de premiers remplissages, parmi lesquels un très fort pourcentage de futs STR (Shave, Toast, Re-charred), qui signifie rasé, toasté, re-brûlé. Ainsi Cotswolds fait figure de pionnier dans le monde du whisky anglais. Leur gamme récurrente est désormais bien établie avec pas moins de 6 whiskies.

A partir du new make (distillat qui devient whisky après vieillissement), Cotswolds nous gratifie également d’une de ses créations, élaborée avec de la crème fraîche : La Cream Liqueur. Il s’agit d’une boisson britannique pleine de douceur.

En matière de gin anglais, Cotswolds se place là aussi en novateur. La distillerie utilise un alcool de grains neutre qui provient de chez Haymans dans l’Essex. C’est la feuille blanche dont elle se sert pour créer à l’envie toutes sortes de gins aussi originaux que variés. Le spiritueux neutre est placé dans l’alambic Holstein, qui n’est rempli qu’aux trois quarts afin de garder un contact maximum entre les vapeurs et le cuivre lors de la distillation. Sont ensuite ajoutés la base des botaniques qui vont macérer pendant une quinzaine d’heures. C’est seulement après que le reste des ingrédients est ajouté puis distillé. Cotswolds utilise une quantité de botaniques significativement plus élevée que les autres fabricants pour créer son gin, ce qui le rend beaucoup plus aromatique. A cela, Cotswolds ajoute à certaines de ses recettes des essences de fleurs, ou de plantes pour dupliquer encore les possibilités gustatives de leurs créations. Aujourd’hui, plusieurs gins font partie de la gamme Cotswolds, 5 pour être précis.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. La vente d'alcool est interdite aux mineurs.