Whisky

Stauning Bastard Research Series

69,90 €

70 cl
46.3%
Whisky Rye
Danemark West Jutland

La distillerie de whisky danois, Stauning, ne cesse de nous étonner. Ne fixant pas de limite à leur innovation, ils proposent dans leur gamme "Research Series" de nouveaux horizons gustatifs.
Cette édition "Bastard" entérine la rencontre entre le Danemark et le Mexique. En effet, la base ce whisky est purement danoise, faite de seigle et de malt.
Néanmoins, c'est le Mexique qui est à l'honneur avec l'utilisation d'un fût de vieux mezcal, distillat d'agave aux parfums fumés, pour apporter une finition originale. Ce fût a été fourni par le producteur Oro de Oaxaca.
Cette édition limitée est donc une véritable promesse de voyage. Par ailleurs, la magnifique illustration qui orne la bouteille a été réalisée par le tatoueur Thit Hansgaard.

Livraison En stock Offerte à partir de 140 € en France Métropolitaine
Retrait gratuit en boutique

  • Paiement sécurisé
  • Emballage minutieux
  • Livraison rapide

  • Embouteillage Officiel
  • Mise en bouteille 2021
  • Distillerie Stauning
  • West Jutland Région
  • Légèrement Tourbé
  • Batch 1 Numéro de fût
  • Aucun Packaging
le point fort

Un glorious Bastard au Box-Office danois !

Amateur
  • Céréales
  • Caramel
  • Tabac
  • Epices douces
  • Fumée
  • Fruits séchés

Origine et fabrication Invasion viking en approche !

Quel est le point commun entre quatre ingénieurs, un pilote d’hélicoptère, un docteur, un professeur, et un boucher ? La réponse : Stauning ! Et non, ce n’est pas une blague ratée que vous n’auriez pas comprise mais bien une partie de l’histoire de cette distillerie moderne et atypique ! En 2005, ces neuf amis passionnés de whisky se rendent compte de l’absence de distillerie au Danemark, et ce, malgré la présence de tous les ingrédients nécessaires à son élaboration : climat, céréales et tourbe de bonne qualité.

Pour y remédier, ils décident de se lancer eux même dans sa fabrication avec leurs moyens de l’époque. Leur objectif est simple : créer le meilleur whisky possible. Heureusement, ils ont complètement ignoré le fait qu’aucun d’eux n’avait aucune connaissance préalable à son élaboration. Ils vont donc acheter de petits alambics pot still qu’ils font importer d’Espagne, puis ils réhabilitent l’ancienne boucherie de l’un d’eux en une micro-distillerie. Ils transforment la chambre froide en aire de maltage à l’ancienne, le hachoir à viande en broyeur à grains, et utilisent le fumoir à viande pour fumer ces derniers.

Deux ans plus tard, devant le succès local grandissant de leur new make, ils décident d’agrandir leur espace de travail en prenant possession d’une ferme à quelques pas de leurs anciens locaux et l’aménagent en une distillerie aux traits nordiques traditionnels et épurés. Toutefois si leur matériel se modernise, leurs ingrédients restent locaux et leurs méthodes inchangées. En 2011, le premier rye danois est officiellement embouteillé puis s’en suit le premier single malt danois en 2012. En 2013, Distill Ventures apporte un coup de pouce financier et permet à Stauning de passer le cap des 900 000L d’alcool distillés par an.A

Aujourd’hui, Stauning dispose d’une première gamme de trois produits devenus les classiques de la distillerie. Le Peat, un single malt tourbé, Le Rye, composé à 70% de seigle et à 30% d’orge, et le Kaos, audacieux assemblage des deux premiers ! A cela, ils ont récemment lancé la Research Series, dont sont issu le Bastard et l’El Clasico, dont la recette de base est la même que pour le rye, mais ou l’un est vieilli en fût de mezcal et le second en fût de vermouth espagnol !

Année de fondation
2005
Capacité de production
900 000 L (en 2013)
Nombre d'alambics
24
Fun Fact
Plutôt que d'utiliser de plus gros alambics (4 auraient suffit, pour la même capacité de production), Stauning a fait le choix de conserver des alambics de la taille de ceux avec lesquels ils ont commencés !
Stauning Bastard Research Series
69,90 €
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. La vente d'alcool est interdite aux mineurs.