Whisky

Old Pulteney 2010 Flotilla

54,00 €

70 cl
46%
Whisky Single Malt
Ecosse Highlands

Depuis 2012, Old Pulteney propose une version développée spécifiquement pour le marché français. Ce Flotilla 2010 est toujours vieilli en fûts de bourbon et nous ramène sur le caractère typique de la distillerie.

Livraison En stock Offerte à partir de 140 € en France Métropolitaine
Retrait gratuit en boutique

  • Paiement sécurisé
  • Emballage minutieux
  • Livraison rapide

  • Embouteillage Officiel
  • Millésime 2010
  • Distillerie Old Pulteney
  • Highlands Région
  • Non Tourbé
  • Boîte Packaging
le point fort

Ce nouveau millésime offre un dessert fruité et côtier

Amateur
  • Marin
  • Fruits blancs
  • Vanille
  • Agrumes
  • Fruits à coque
  • Miel

Origine et fabrication Du hareng au whisky

De la fin du XVIIIe siècle jusqu'au début de la Première Guerre mondiale, le port de Wick, au nord des Highlands, était la capitale du commerce du hareng. Son immense port a été construit en 1808 et, deux ans plus tard, l’explosion du commerce nécessita la construction de logements. Thomas Telford, alors en charge de l’urbanisme local, construisit une nouvelle ville sur la rive sud du fleuve qu'il baptisa Pulteneytown en l'honneur de Sir William Pulteney, qui, en tant que chef du Conseil des pêches, joua un rôle déterminant dans l'expansion de Wick. En suivi une rapide augmentation de la population qui a, inévitablement, réclamé à grands cris une distillerie de whisky.

En 1825, James Henderson, qui distillait à l'abri des regards de la loi à Stemster, s'est installé à Pulteneytown et a commencé à distiller officiellement de l’orge maltée. La famille Henderson en a conservé la propriété pendant près d'un siècle, ainsi est née Old Pulteney, la distillerie produisant le single malt des Highlands la plus au nord de la partie continentale d’Ecosse. En 1922, sous l'influence d'un évangéliste américain, le conseil municipal de Wick vote pour faire de la ville une dry town où la vente d'alcool est interdite. En résulte, en 1924, la vente de la distillerie à John Dewar & Sons qui sera intégré à Distillers Company Limited (qui deviendra plus tard Diageo). Malgré la prohibition, la distillerie est restée en production jusqu'en 1930, lorsqu'une baisse du marché du whisky l'a obligée à fermer. Ses portes ont rouvert en 1951, quatre ans après la fin de la "prohibition" de Wick, lorsque l'homme d'affaires local Robert B. Cumming l'a achetée. Il la vendit, ainsi que son autre distillerie, Balblair, au géant canadien Hiram Walker en 1955 et de là, par une série de fusions, elle finit dans l'écurie des Allied Distillers qui la vendit à son tour à Inver House en 1995 (avec Balblair).

Au travers de cette histoire compliquée, Old Pulteney perdit en popularité, et durant de nombreuses années, le malt produit ne fut plus que destiné aux blends, et il n’y eu plus de single malt Old Pulteney sur le marché qu’en embouteillage indépendant, notamment chez Gordon & Macphail. Ce n’est qu’avec le rachat de la distillerie par Inver House que furent relancés les embouteillages officiels de la distillerie.

Old Pulteney tend à utiliser au maximum de l’orge locale, provenant du nord de l’Ecosse, qu’elle fait malter à Inverness. La distillerie est aujourd’hui équipée d’une paire d’alambics individuels aux formes très particulières : petits, trapus, ronds, et sans col de cygne. En résulte un new make très puissant, huileux, salé et un brin sulfureux. C’est ce qu’elle recherche pour qu’agisse la finesse des fûts de chêne qu’elle va utiliser par la suite pour produire un single malt écossais aux allures maritimes, et dont la qualité n’est plus à prouver.

Année de fondation
1826
Capacité de production
1 800 000
Nombre d'alambics
2
Fun fact
Au moment de sa construction la distillerie n'était pas accessible par voie terrestre
Old Pulteney 2010 Flotilla
54,00 €
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. La vente d'alcool est interdite aux mineurs.